La maison aux murs gris - Le site officiel de Jonah

Le docteur m’a dit que j’étais malade. Pas une maladie grave je vous rassure, mais malade tout de même : je ne peux pas me retenir d’avoir des fous-rires. Des fois c’est bien, ça met une certaine ambiance. Mais des fois c’est embarrassant. J’ai décidé de me soigner. Tout seul. Et pour maîtriser mes fous-rires, je dois comprendre la nature du rire. J’ai commencé à collecter ces rires et à les étudier. Ma bibliothèque s’est étoffée. En voici quelques échantillons :

Contributions précédentes

<<   < 25/10/2013

Contributions suivantes

04/11/2013 >   >>

Le 28/10/2013

Arnaud

Ce qu’il y a d’étonnant dans ce rire, c’est que son propriétaire est un chanteur lyrique. Il a une voix profonde et grave. Le genre de voix que l’on peut écouter pendant des heures. Ce rire surprend par sa juvénilité. On entend presque le froissement des épaules qui s’agitent de haut en bas. On sent quelque chose de contenu, à l’opposé du chant. Il y a sûrement là une piste intéressante pour mes recherches.

Iconefillipus Fillipus

0 commentaire

Tu dois être connecté pour poster un commentaire